L’Oise au cœur du dispositif stratégique

Le Grand Quartier Général de Chantilly

Provisoirement installé à Vitry-le-François (5 août 1914), Bar-sur-Aube (1er septembre), Châtillon-sur-Seine (5 septembre) puis Romilly-sur-Seine (26 septembre), le Grand Quartier Général cessa d’être itinérant en se fixant à Chantilly le 29 novembre 1914. Alors que la guerre s’enterrait dans des tranchées, le général Joffre choisit d’implanter le haut commandement à mi-chemin entre Paris et l’angle des deux lignes de front. Critiqué dans les couloirs de la chambre des députés et du sénat, le général Joseph Joffre fut écarté du haut commandement français et élevé au maréchalat. Il fut remplacé le 12 décembre 1916 par le général Robert Nivelle qui, auréolé de ses victoires à Verdun, prit son commandement à Chantilly le 16 septembre. Peu après son arrivée, le commandant en chef décida de déplacer le Grand Quartier Général à Beauvais afin de ne plus alimenter les milieux parlementaires en « légendes » dont fut victime son prédécesseur.